Appelez-nous au : 01 64 97 97 66 – (8h30 – 17h30)

  2 rue du bois sauvage – EVRY 91000

Amphia formation sécurité

Formation ACTIVITES MOTRICES ET DE RELAXATION

S'inscrire avec votre compte CPFDemande de devis

ACTIVITES MOTRICES ET DE RELAXATION

1- Rappels théoriques sur le développement psychomoteur du jeune enfant

1.1- Notion de psychomotricité : c’est une fonction de l’être humain qui intègre le psychisme et la motricité en vue de s’adapter à son environnement. Le psychomotricien a donc un regard globalisant portant sur les interactions entre :
• Le psychisme (émotions, imagination, cognition…) et la motricité (mouvements, tonus, postures…)
• L’individu et le monde extérieur

1.2- Dialogue tonique ou tonico-émotionnel :
L’état de tension involontaire des muscles serait révélateur de notre état émotionnel.
Ce serait le reflet des états émotionnels des 2 partenaires avec la possibilité d’une transmission de l’un à l’autre.
Ce mode de communication des émotions est d’autant plus important lorsque l’accès au langage est difficile, comme chez les bébés par exemple.

1.3- Schéma corporel :
Le schéma corporel est une représentation plus ou moins consciente du corps, de sa position dans l’espace, ainsi que de la posture des différents segments corporels, garant d’une sensation d’unité corporelle.
Il se construit par la somme de toutes les perceptions et sensations corporelles dues aux expériences sensorielles et motrices.

1.4- Enveloppe corporelle :
La peau serait une membrane frontière qui permettrait d’établir une limite entre le Moi intérieur et l’extérieur, l’environnement.
– Le holding
– Le portage physique
– Le portage psychique

• Différence entre holding et handling.

2- LE TOUCHER…SENS INTER-DIT ? Albert Coeman

Dès 5 sens, seul le toucher implique l’entièreté du corps

Motricité libre :
Le développement moteur se fait naturellement et dans l’ordre bien précis des étapes de développement classique de l’enfant.
Articulation corps-psyché / apprentissage et développement des neurones du cerveau
La répétition d’une expérience va consolider cette première trace matricielle tant sur le plan structurel…

3- L’apport des neurosciences et l’enfance : des découvertes scientifiques actuelles
4- Déroulement du développement moteur autonome selon EMMI PIKLER

Propositions d’activités motrices en fonction de l’âge

PROGRAMME DE FORMATION

Public

Toute personne en relation professionnelle avec de jeunes enfants

Agréments / Habilitations
Statistiques
Dates

Contactez AmPhiA Conseil et formation

01 64 97 97 66

contact@amphia.fr

 

Pré-requis

Etre en activité professionnelle auprès de jeunes enfants

Durée
2 jours
Objectifs

ACTIVITES MOTRICES ET DE RELAXATION

Objectifs :
• Initier des enfants à des activités motrices, a pour objectif le développement des fonctions de mobilité et par voie de conséquence le développement cognitif.

• La stimulation corporelle développe les différentes parties musculaires et donc leur tonicité qui est nécessaire au mouvement, à la représentation corporelle et à l’image du corps.
Ces éléments contribuent au processus de développement de l’enfant, à sa maturation et à la représentation de son identité corporelle et psychique, et en rétroaction la prise de conscience de son corps en vue d’améliorer sa motricité.

• La relaxation vient en complément des activités motrices ; aussi son objectif premier est de permettre un relâchement du tonus musculaire. Il ne s’agit pas d’un soin thérapeutique mais d’un accompagnement des enfants vers la détente et le bien-être.
Par une prise de conscience de sa respiration, du réflexe naturel qui relie l’intérieur et l’extérieur, l’enfant apprend à libérer ses blocages, à se calmer et à mieux se connaître.

Tarif : contactez AmPhiA 01 64 97 97 66 contact@amphia.fr

Financement CPF

Inscrivez-vous avec votre compte CPF – Compte personnel de formation